Une reprise ambitieuse et souriante

Les dix-huit derniers mois ont paralysé toute activité culturelle. L’Heure de Musique n’y a pas échappé. Notre ensemble a dû se mettre en veilleuse en attendant des jours meilleurs. Alors qu’un retour à une certaine normalité s’amorce, nous serons heureux de vous retrouver très bientôt avec un programme optimiste et souriant :

  • Le quintette pour cor et cordes de W.A. Mozart qui permettra à Paul, notre sympathique corniste américain, de faire la démonstration de sa virtuosité
  • La Kleine Kammermusik pour quintette à vent de Paul Hindemith, empreinte d’une délicieuse ironie pour les formes classiques
  • Un Américain à Paris de George Gershwin. Le « bad boy » de Manhattan s’encanaille dans la capitale française au son des klaxons et des musiques de bar. Conçue pour orchestre, cette pièce symphonique inspirée des Années folles vous est proposée dans une version pour 11 instruments réalisée par Wolfgang Renz. Les musiciens de l’HEURE DE MUSIQUE ambitionnent de relever cette gageure un peu folle.

Où et quand ?

À Anvers le vendredi 5 novembre à 12.30h à la St-Laurentiuskerk (église St Laurent), Schoonebeekstraat – Wandelconcerten 2021-2022 – Sint-Laurentius Antwerpen (st-laurentius-antw.net)

À Forest (Bruxelles) le dimanche 7 novembre à 16h à l’église Saint-Denis, chaussée de Bruxelles, 26 – Nous vous conseillons de réserver. Il vous suffit d’envoyer un mail à masd1190forest@gmail.com ou de téléphoner au 02.3763960.

Prix des places : 12 EUR. Tarif réduit 10 EUR

L’Heure de Musique fait aussi son cinéma

En janvier et février 2020, l’HEURE DE MUSIQUE en configuration orchestre de chambre participait à sept projections (Bruxelles, Charleroi et Liège) du film muet LA VILLE SANS JUIFS de Bettauer. Tourné en 1924 en Autriche, ce document exceptionnel préfigure les lois raciales de Nuremberg excluant les Juifs de certaines activités et les expulsant de leurs habitations. Cette fiction résonne étrangement de nos jours. Outre le message historique et dystopique, on revit l’ambiance d’une séance de cinématographe  des années 1920 grâce à la présence au pied de l’écran de 16 musiciens dirigés par Léonard Ganvert.

Léonard Ganvert


Ce film sauvé miraculeusement du naufrage sera projeté lors de plusieurs séances à Bruxelles, Colfontaine et d’autres lieux à venir.